chariot de supermarché remplie d'ordure ménagere

Que deviennent les déchets non triés ?

Lunch Market
Lunch Market

Les déchets que vous n’avez pas pu trier, recycler et valoriser se retrouvent dans votre poubelle classique. Après ramassage, ils sont apporté dans des centres d’incinération ou de stockage des ordures ménagères.

L’incinération :

Brûler les déchets non recyclables permet d’en réduire le volume et de récupérer de la chaleur. On peut ainsi chauffer des logements ou produire de l’électricité et donc économiser les combustibles traditionnels. Les usines d’incinération sont soumises à une réglementation visant à limiter les atteintes à l’environnement.

▶ Les fumées sont épurées afin d’éliminer les poussières, les gaz acides, les dioxines et les métaux lourds.

▶ Les sous-produits de l’incinération sont acheminés vers des filières de recyclage ou de traitement adaptées. 
Il s’agit de mâchefers, réutilisés par exemple en remblai de routes, et de métaux recyclés par les usines sidérurgiques. Les résidus d’épuration des fumées sont, quant à eux, stockés.

Le stockage :

Les installations de stockage sont encore nécessaires pour accueillir les résidus de déchets qui ne peuvent être valorisés d’une manière ou d’une autre. Ces sites sont soumis à une réglementation stricte destinée à protéger notamment les eaux, l’air et les sols. On distingue désormais trois types d’installations de stockage des déchets (ISD) :

▶ ISDND pour les déchets ménagers et banals ;

▶ ISDI pour les déchets inertes (déblais, gravats) ;

▶ ISDD pour les déchets dangereux. 

Ne brûlez jamais les déchets verts à l’air libre  : 

Il est interdit de brûler à l’air libre ses déchets de jardin. C’est une source de nuisance : odeurs, fumées et production de polluants, dont des particules fines dangereuses pour la santé. 

Rédaction : Agence Giboulées, Hélène Bareau 

https://www.consignesdetri.fr/

Le tri évolue chez vous !

Vous avez l’habitude de trier le verre, les papiers, les cartons, les métaux, les bouteilles en plastique. Progressivement de nouveaux emballages sont acceptés dans les bacs de tri : les pots de yaourts, les barquettes, les films et sacs plastiques… Lisez bien les consignes que vous recevez de votre mairie, il est possible qu’elles aient changé. Certains déchets sont mieux triés que d’autres, mais pour tous il existe des marges de progression. Actuellement, le taux de recyclage des emballages est de 70 % alors que l’objectif est d’atteindre 75 % en 2022*. Les taux de recyclage actuels des matières sont :

▶ aluminium : 44 %

▶ bouteilles et flacons plastiques : 58 %

▶ briques alimentaires : 52,5 % 

▶ papier-carton : 69 %

▶ verre : 86,5 %

Source : CITEO 2018. 

*Le taux de recyclage progresse : par rapport à 2017, 132 000 tonnes d’emballages supplémentaires ont été recyclées en 2018.

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Translate »